+33 6 60 89 96 22 lesmotstisses@yahoo.fr

Formations

Bibliothécaires et enseignants

Initiation à la narration

La formation s’articule autour de 3 axes :
• Pratique orale du conte.
• Travail sur le répertoire et le choix d’ouvrages et de contes en fonction du public.
• Réflexion sur la nécessité du conte dans le monde contemporain.

AccuEillir des conteurs en bibliothèque

• Pourquoi et comment les conteurs ont-ils historiquement trouvé leur place dans les bibliothèques ?
• Pourquoi écouter des contes plutôt que les lire ?
• Comment créer des conditions d’accueil favorables pour les conteurs et le public ?
• En quoi la parole du conte est-elle unique et nécessaire aujourd’hui ?

Stages et ateliers

initiation à la narration
et aux arts de la parole
(tous publics)

INITIATION A LA NARRATION
Les contes appartiennent à la tradition orale, leur nature est donc profondément instable et mouvante.
Contrairement à la littérature écrite qui est une forme fixe, les contes se réinventent à chaque narration.
Pour raconter une histoire, il faut d’abord la rêver, en déployer l’architecture et les images à l’intérieur de soi.
Vient ensuite le travail de la langue, il s’agit de trouver les mots pour exprimer l’action, décrire un personnage ou un lieu, évoquer des sensations et des émotions.
Une écriture orale personnelle avec une façon bien à soi de faire sonner et de respirer les mots.
L’art du conteur est un art poétique dans lequel le verbe s’incarne.
( Demander un devis détaillé )

J’ai vécu dans un hôpital psychiatrique de l’âge de 1 an à mes 15 ans, car mon père était directeur adjoint et nous y avions un logement de fonction. J’ai côtoyé les malades au quotidien et la notion de la « normalité » m’a d’emblée interrogée. Je suis par ailleurs diplômée de l’Université Paris Diderot en psychopathologie clinique (approche psychanalytique).
La maladie mentale provoque un isolement et/ou une stigmatisation sociale, les personnes évoluent à l’intérieur de parcours dans lesquels tout est pensé en fonction de leur maladie. Je propose un atelier en dehors de tout enjeu thérapeutique, ou parcours de soin et je veux m’adresser à des personnes et non pas à des malades. Chacun a ses limites, il s’agit pour moi d’en tenir compte de manière attentive et bienveillante afin que la pratique artistique soit une source de joie et d’émancipation.

Ateliers en psychiatrie
(adultes et enfants)
Karine Mazel a une grande expérience des ateliers avec des personnes en souffrance psychique et propose des ateliers conte et théâtre adaptés.

 

« J’ai vécu dans un hôpital psychiatrique de l’âge de 1 an à mes 15 ans, car mon père était directeur adjoint et nous y avions un logement de fonction. J’ai côtoyé les malades au quotidien et la notion de la « normalité » m’a d’emblée interrogée. Je suis aujourd’hui diplômée de psychologie  (Université Paris Diderot).
La maladie mentale provoque un isolement et/ou une stigmatisation sociale, les personnes évoluent à l’intérieur de parcours dans lesquels ils sont réduits à leur maladie. Je propose un atelier en dehors de tout enjeu thérapeutique, ou parcours de soin. Je veux m’adresser à des personnes et non pas à des malades. Il s’agit pour moi de tenir compte des limites de chacun de manière attentive et bienveillante afin que la pratique artistique soit une source de joie et d’émancipation. » Karine Mazel

Découvrez le conte musical La Fée Renarde réalisé par Karine Mazel et Simon Teboul, dans le cadre de l’atelier conte porté par le Théâtre de La Poudrerie de Sevran pour l’hôpital de jour (psychiatrie C) Robert Ballanger d’Aulnay Sous Bois (93)

 

Conteurs amateurs et professionnels

 

Le corps parole

Le conteur, le corps et l’espace de jeu
Quel que soit le lieu où le conteur intervient (théâtre équipé, médiathèque, maison privée, jardin…) le problème se pose de sa présence physique, et de sa prise en compte de l’espace de représentation.
Deux questions se posent à chaque fois :
– Comment son espace personnel immatériel par essence, va-t-il prendre possession de cet espace physique, l’emplir, en faire le support de sa présence ?
– Et comment son propre corps va-t-il se laisse habiter par cette parole, ses dynamiques, ses élans, ses rythmes, ses mystères ? Jusqu’à quel point va-t-il le manifester, le danser ?
C’est sur ces deux questions essentielles à la présence du conteur et à son efficacité poétique, que nous proposons de nous pencher.
Il s’agira de mettre à jour les moyens dont il dispose, pour explorer ses possibilités, repérer ses ressources, développer ses capacités de choix, enrichir sa palette, et fonder solidement sa présence.
L’accent sera mis sur les moyens à sa disposition pour rendre tangible son imagination, donner une chance à la parole.

06 60 89 96 22
lesmotstisses@yahoo.fr

 

Pour ne pas perdre le fil

+33 6 60 89 96 22

Pour toute information :
+33 6 60 89 96 22

 

Mentions légales
Création site : Isabelle Cadet
Crédit photos : Fred Chapotat